Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment réaliser son propre studio photo ?

Les photographes qui désirent réaliser des photos dignes de professionnels depuis chez eux rêvent souvent de disposer d’un studio photo à domicile ou dans un local dédié.

Cela demande de la réflexion, de disposer de l’équipement nécessaire en photographie et de quelques accessoires spécifiques, mais il est tout à faire possible de créer son propre studio photo.

Bien sûr, il ne suffit pas de disposer une toile sur un mur et d’utiliser un réflecteur de lumière. Il faut dans un premier temps réfléchir à l’agencement de l’espace et au type de photo à réaliser, puis procéder par étape pour réaliser un studio photo digne de ce nom. Voici donc quelques conseils pratiques pour un studio personnalisé et de qualité à la maison.

Sommaire

Définir l'espace dédié au studio photo

Généralement, il est peu judicieux d’envisager la création d’un studio photo dans le salon ou dans la chambre. Pour qu’un studio tienne toutes ses promesses, qu’il soit bien installé et qu’il laisse suffisamment de liberté dans les prises de vue, il est conseillé de le placer dans un endroit relativement spacieux et où il pourra rester tel quel, sans qu’il soit nécessaire de déplacer le matériel. C’est pourquoi on peut envisager la création d’un studio photo dans un grand bureau, dans un garage ou dans une autre pièce non utilisée.

D’autre part, il est préférable d’éviter les pièces très lumineuses dans lesquelles il ne sera pas possible d’obstruer la lumière du jour (ex. : véranda). L’idéal est d’avoir la possibilité de se servir de la lumière naturelle, tout en pouvant aussi décider de n’utiliser que des lumières artificielles (pièce avec des fenêtres ayant des rideaux et des volets complètement occultants).

Par ailleurs, il faut bien entendu penser à l’espace disponible pour réaliser les photos. Lorsque l’on veut faire de la photo de plain-pied par exemple, il faut disposer d’un dégagement suffisamment important pour que la prise de vue soit possible. Pour la photographie de petits objets ou de plats cuisinés par exemple, l’espace à disposition et la distance sont un peu moins problématiques, mais il faut tout de même se sentir à l’aise.

Comment créer un studio photo 2

Créer le fond pour les prises de vue

Une fois la pièce choisie, vient le moment de créer un fond. C’est devant ce fond que sera positionné le sujet de la photographie. C’est pourquoi on recommande le plus souvent un fond blanc, qui ne reflètera pas de couleur sur le modèle ou l’objet.

Dans certains cas, on peut se contenter d’utiliser un mur blanc de la maison en guise de fond. Selon le style de photographie souhaité, il reste néanmoins envisageable d’opter pour un mur coloré.

L’autre option, souvent privilégiée, est l’utilisation d’un fond en tissu, par exemple à l’aide d’un drap blanc. Il faut alors veiller à le repasser et à bien le tendre, pour que les plis n’apparaissent pas sur l’image et pour ne pas créer d’ombres indésirables. L’avantage avec ce type de fond, c’est qu’il est lavable : à la moindre tache, le drap passe en machine et on retrouve un fond neuf.

Enfin, une autre solution consiste à installer un fond de studio en papier. Il existe bien sûr en blanc, mais on trouve également du noir ainsi que toutes sortes de couleurs, de motifs et de paysages pour réaliser les photographies que l’on souhaite. L’idéal est d’acheter un fond en kit, c’est-à-dire avec support intégré, de sorte que le fond soit correctement fixé, facile à déplacer et bien tendu.

Mettre en place l'éclairage adapté

Le travail de l’éclairage est primordial dans un studio photo. De nombreux produits peuvent être utilisés pour obtenir la luminosité et les ombres souhaitées, prenant la plupart du temps la forme de flashs, d’ampoules halogènes et de lumières LED. Le choix dépend de plusieurs critères qui sont propres à chaque photographe, au type de photo qu’il réalise (photo macro, photo portrait, etc.), à ce qu’il veut dégager, etc.

L’usage de la lumière naturelle n’est pas proscrit, mais il faut être en capacité de gérer et de personnaliser l’apport et la température de lumière.

Pour disposer d’une lumière continue, ce sont les ampoules et les lampes en tous genres qui peuvent être utilisées. Il n’est pas forcément nécessaire de disposer de matériel professionnel. Le tout est de trouver un éclairage qui apportera la température, la teinte et l’intensité lumineuse recherchées.

En studio, il n’est pas rare de trouver également des flashs. Dans cette catégorie, on trouve d’abord le flash cobra, qui vient soit se fixer sur la griffe de l’appareil, soit se positionner à un endroit déterminé du studio. Dans ce deuxième cas, il est recommandé d’investir dans une télécommande pour le gérer à distance ou pour qu’il se déclenche automatiquement au moment de la prise de vue.

Grâce à ce type d’éclairage, on peut obtenir une image de qualité professionnelle, bien meilleure qu’avec le flash intégré de l’appareil. C’est aussi l’idéal pour prendre des sujets en mouvement.

Une autre solution est le flash de studio. Ici, il faudra y mettre le prix, car il s’agit d’un équipement professionnel. Toujours est-il qu’il offre une grande puissance, beaucoup plus de subtilité et il peut même permettre de se passer de modeleurs de lumières, tant ses fonctionnalités sont nombreuses et la lumière qu’il dégage est qualitative. Toutefois, sa mise en place est plus complexe et il faut savoir qu’il prend beaucoup de place. Les photographes qui créent un studio dans un petit espace ou qui ont un budget limité, et qui savent utiliser les réflecteurs de lumière n’ont donc pas de véritable raison d’opter pour un tel produit.

Choisir les accessoires pour jouer sur la lumière

La lumière en studio photo dépend de l’éclairage, mais pas seulement. Avec une lumière continue ou un flash cobra, il est indispensable de disposer de modificateurs de lumière. Grâce à eux, on peut faire à peu près tout ce que l’on souhaite avec ses sources d’éclairage : estomper une lumière, la réorienter, modifier les ombres, etc.

Ces produits peuvent prendre plusieurs formes, la plus connue étant certainement le parapluie. Mais on trouve aujourd’hui d’autres modificateurs de lumière à des prix abordables, comme le réflecteur pliant en tissu, le snoot (tube à installer sur le flash pour diriger la lumière), la grille « nid d’abeilles » (qui permet un travail sur la répartition de la lumière), et tant d’autres encore.

Il est recommandé de se procurer des modérateurs de lumière différents, afin de pouvoir travailler la lumière comme on le souhaite en fonction des sources d’éclairage, du sujet, du style de photographie, etc.

Comment créer un studio photo 3

Penser aux accessoires pratiques pour son studio photo

Nous avons jusqu’alors évoqué des équipements plutôt techniques, mais pour concevoir un studio photo, il faut aussi faire preuve d’ingéniosité et disposer du matériel adéquat pour tout positionner correctement.

Le trépied fait bien sûr partie des indispensables dans un studio photo. Mais d’autres petits accessoires, que l’on pourrait avoir tendance à oublier, se révèlent également importants. On pense par exemple au ruban adhésif de type gaffer, aux pinces pour accrocher un fond en tissu, aux supports pour le flash, au meuble de rangement pour le matériel, etc.

Il vaut mieux anticiper l’achat de ces fournitures, pour éviter de les substituer par des accessoires que l’on pourrait trouver à la maison et qui ne feraient pas parfaitement l’affaire.

Vous avez apprécié cet article ?
Partagez-le sur vos réseaux sociaux
Avalanche pour la conversion des photos
Fiers d’Avalanche

Pouvoir transférer ses photos dans les derniers logiciels d’édition photo, c’est notre ambition : avec Avalanche pour la conversion des photos

Lire plus »