CYME, best software solutions for passionate photographers

STAY ON TOP OF YOUR PHOTOS

Profitez de -20%pour commencer 2023 avec les bons outils – Code promo :  PERFECTSTART2023

Capture One : focus sur l’évolution du logiciel de traitement d’image

Aujourd’hui, Capture One est une référence sur le marché de la retouche photo. Principale concurrente du logiciel Adobe Lightroom, la société danoise Phase One a su montrer, depuis ses débuts et à travers les différentes versions de son logiciel, son potentiel en termes d’innovations dans son secteur. 

L’histoire de Capture One permet de comprendre la façon dont elle a réussi à se faire une place. Le logiciel de traitement d’image se distingue notamment grâce à son focus sur la collaboration et sa volonté de repousser les limites du contrôle des couleurs. Dans ce guide, nous nous concentrerons sur les versions de Capture One ayant montré de véritables avancées ; celles qui ont pu lui permettre de se démarquer. 

Sommaire

Capture One : de l'application de conversion d’images RAW au logiciel de traitement d'image

Capture One est une référence de la retouche photo qui a fait beaucoup de chemin. À sa naissance en 1993, Capture One est le convertisseur d’images RAW des appareils photo de Phase One. Il ne prend donc pas en charge d’autres appareils photo. En 2003, la marque indépendante Capture One est créée afin d’établir une distinction entre le fabricant Phase One et le logiciel Capture One. De cette façon, le logiciel de traitement d’image peut évoluer en tant que tel. Suite à la création de la marque, les nouvelles versions du logiciel permettent notamment une prise en charge de nouveaux boîtiers reflex (Canon, Sony, etc.). Capture One est désormais compatible à 600 boîtiers d’appareils photo et objectifs. 

Capture One 8 : un dématriçage hors du commun

Si les premières versions du logiciel de retouche photo apportent quelques améliorations au niveau de la qualité, celles de la version 8 sont les premières les plus notables. En effet, les utilisateurs ont très vite témoigné du niveau supérieur du rendu de leurs photos. La texture est meilleure et met en avant les portraits et les visages grâce aux détails que livre le dématriçage. Cette nouvelle version introduit de nouveaux outils, comme les calques de pansement et de duplication et des outils d’ajustement. Il est désormais plus facile de cibler la retouche de la balance des blancs et la réduction de bruit. L’outil d’ajout de grain est également développé et devient plus intelligent : il permet de choisir son type de grain et son intensité. 

En définitive, la mise à jour de Capture One 8 apporte aux utilisateurs un gain de qualité remarquable, ce qui lui permet de faire ses preuves face à la concurrence, jusqu’à devenir la référence du moment. 

Capture One 12 : la modernisation du logiciel d'édition photo

Avec Capture One 12, le logiciel est complètement revu pour être modernisé. Cette refonte a été effectuée dans le but de rendre le logiciel accessible à un public plus large. Il se présente avec une nouvelle interface graphique qui est plus agréable et plus accessible : les curseurs et les icônes changent de design, la personnalisation est plus pratique et la police d’écriture devient plus grande. Le menu est également revu dans le but d’obtenir une organisation des fonctionnalités plus logique. 

Phase One apporte d’autres modifications, telles qu’une révision du système de plug-ins et l’amélioration de l’intégration d’AppelScript, mais également le lancement de deux versions allégées propres aux appareils photo de Fujifilm et Sony, que les deux marques proposent avec leurs boîtiers. Toutes les simulations de film Fuji et GFX ont intégré le logiciel.

Capture One Studio : une version destinée aux studios photo

Capture 12.1 apporte quelques améliorations, mais rien de révolutionnaire. Néanmoins, Phase One lance Capture One Studio, une version créée pour les studios photo. L’objectif principal de cette version est de rendre la gestion de quantité d’images importante plus simple pour les entreprises. Pour cela, Capture One Studio permet notamment d’automatiser certaines tâches et introduit : 

  • la possibilité de créer ses propres scripts ;
  • la programmation des suites d’actions ;
  • le renommage des fichiers automatique grâce à un code barre ;
  • l’intégration des métadonnées aux images dès l’opération de capture connectée ;
  • la réalisation automatique des backups. 

 

Un nouvel outil de gestion des utilisateurs et des espaces de travail prédéfinis est également introduit dans cette nouvelle version, pour faciliter encore plus la vie des entreprises. Son mode connecté est très rapide et permet d’avoir un affichage sur écran d’ordinateur juste après la prise de vue, afin de voir le résultat de son travail en direct. Cette visualisation en direct représente un gain de temps énorme sur une charge de travail. 

Évolution de Capture One 2

Capture One 20 : un éditeur de couleur repensé

Lancé en 2019, Capture One 20 propose un éditeur de couleur repensé, en introduisant deux gammes de couleurs supplémentaires, pour un total de huit gammes de couleurs. En plus de la roue chromatique, il est alors possible de sélectionner la couleur à corriger et de la régler grâce à un mouvement de la souris. L’outil devient plus simple et plus précis. De plus, il est désormais possible d’ajuster individuellement les couleurs d’un fichier DNG avec un profil personnalisé en fonction de l’appareil. Grâce à ces améliorations constantes, le traitement des couleurs de Capture One reste à la pointe. Le logiciel de traitement d’image ne permet pas simplement de modifier les fichiers des appareils photo pris en charge : il étalonne manuellement les couleurs de l’appareil photo afin de produire des couleurs aussi authentiques que possible et à la hauteur du matériel. 

Au-delà de l’éditeur de couleur, Capture One 20 introduit :

  • une amélioration de l’outil de réduction de bruit, permettant une préservation des couleurs excellente ;
  • le copier-coller des calques et des masques entre différentes photos, ce qui est totalement nouveau ;
  • le déplacement des outils entre les différentes sections de l’interface selon les besoins de l’utilisateur et les fonctionnalités qu’il doit avoir à portée de main ;
  • la création d’étiquettes pour identifier les outils. 

 

Globalement, les outils sont de plus en plus précis. 

Capture One 22 et sa version Live : la consécration de la collaboration

Ce qui démarque principalement Capture One, ce sont ses outils permettant de collaborer avec n’importe qui dans le monde, à n’importe quel moment. Capture One 11 introduisait des outils d’annotation afin de pouvoir annoter les photos, marquer les endroits ayant besoin de retouches, etc. pour une meilleure communication entre collaborateurs. 

Avec Capture One 22, Phase One fait son retour avec une grande nouveauté : Capture One Live, laissant place à une collaboration à distance simplifiée. Disponible en complément de Capture One Pro — pour les versions les plus récentes — Capture One Live rend le partage entre le photographe et ses collaborateurs plus facile et plus rapide. Les collaborateurs ne pouvant pas être sur place peuvent recevoir les images même les plus lourdes en direct, peu importe où ils se trouvent, et peuvent commenter et marquer les photos pour une période allant jusqu’à un mois. 

Dans une volonté de s’adapter à chaque utilisateur, Capture One continue de développer son écosystème et de diversifier son offre pour que chacun puisse y trouver son compte. Capture One Pro, Capture One Live, Capture One Styles, Capture One iPad… le produit s’adapte à tous les types d’usage. 

Évolution de Capture One 3