Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Qu’est ce que le « photo culling » et comment bien trier ses images ?

Comme moi, plus vous photographiez, plus votre collection de photos s’agrandit et résultat: je me retrouve avec plusieurs catalogues d’images et j’hésite parfois à poser un jour de congé pour avoir le temps de trier l’ensemble de ces catalogues. J’ai donc cherché le bon outil et la bonne méthode. C’est ce que je vous partage aujourd’hui : les secrets du “photo culling” et vous présente ma sélection d’outils pour aller plus vite au moment de sélectionner les meilleures photos.

En bref, la méthode dite du “photo culling” peut se traduire par un tri qualitatif des photos puisqu’il consiste à faire la sélection des meilleures images d’une séance qui seront éditées par la suite. Vous devez choisir les bons clichés pour votre client ? Vous voulez poster sur Instagram votre dernier shooting ? Imprimer vos clichés de famille ? Vous comptez faire un album de vos dernières vacances ? Quel que soit le but, un bon photo culling peut faire une énorme différence et mettre en lumière vos plus beaux clichés.

Qu’est ce que le photo culling et comment bien trier ses images ? 01

Qu'est-ce que le “photo culling” (sélection des meilleures photos) ?

Le tri des photos, ou photo culling, est une étape cruciale du post-traitement pour les photographes, qu’ils soient amateurs ou professionnels. Ce processus consiste à sélectionner les meilleures images d’une séance photo, celles qui seront éditées et finalement livrées aux clients. Le but est de perfectionner les images, soit en les modifiant, soit en éliminant celles qui ne répondent pas aux attentes.

Dans des situations où le nombre de clichés est très élevé, comme en photographie de mariage, cette tâche peut rapidement devenir extrêmement fastidieuse. Éliminer les photos floues ou celles où les sujets ferment les yeux peut prendre un temps considérable, même avant de commencer le post-traitement proprement dit.

Des outils (voir plus bas dans l’article) peuvent grandement faciliter cette tâche. Ils marquent visuellement les photos ratées grâce à un système de drapeaux colorés, permettant aux photographes de gagner du temps en identifiant rapidement les images à éliminer. À distinguer des plugins comme Peakto Search, Excire, qui se concentrent davantage sur la recherche de photos au sein d’un catalogue selon des critères comme le thème, les mots-clés ou les couleurs, mais qui ne permettent pas d’éliminer les photos ratées.

Ainsi, un bon photo culling ne se résume pas à supprimer quelques photos au hasard. Cela demande des compétences et un flux de travail optimisé pour être efficace. Le choix du meilleur logiciel de retouche photo est donc crucial pour optimiser ce processus et obtenir des photos exceptionnelles.

Pourquoi adopter la méthode de “photo culling” quand on est photographe ?

Si je reprends l’exemple de la photographie de mariage, le photo culling est une étape cruciale pour tout photographe professionnel, particulièrement lors de ce genre de séance photo qui génère des milliers de clichés. Le photo culling permet :

  • d’éliminer rapidement dès le début de votre flux de travail les images de mauvaise qualité
  • d’optimiser votre temps d’édition grâce au tri effectué dès le début
  • d’obtenir des résultats rapides (bye bye les heures passées à supprimer à la main les ratés)

 

Cette méthode est également importante pour maximiser la clarté. En photographie, elle ne peut être sous-estimée. Une image claire et nette est essentielle pour attirer l’attention et capturer les détails. Même avec une bonne technique de capture, le post-traitement joue un rôle crucial pour améliorer la netteté et la clarté des photos.

Quel processus adopter pour un photo culling manuel efficace ?

Avant toute chose, le photo culling trouve son point de départ dans la suppression des photos ratées et des doublons. Assurez-vous de finaliser ce tri avant de commencer l’édition, car il serait inutile de modifier des photos qui pourraient être éliminées par la suite.

Ensuite, je vous conseille d’utiliser des outils de marquage pour retrouver plus facilement des photos spécifiques. On retrouve plusieurs types de classification :

  • Métadonnées : le nom, le lieu et l’heure
  • Code couleur : désigner quelles photos vous souhaitez conserver ou rejeter
  • Étoiles : système de classement par étoiles, une étoile pourrait être un classement bas, et cinq étoiles pourraient signifier un premier choix

 

Enfin, au fur et à mesure que vous ferez ces étapes vous vous approprierez votre propre processus et affinerez votre méthode, mais chaque session vous aidera à acquérir de nouvelles compétences. Vous découvrirez des astuces et des conseils qui accéléreront le processus de tri, vous permettant ainsi de créer un flux de travail optimal et personnalisé.

Qu’est-ce que le photo culling par IA ? Et comment mettre en place une bonne sélection photos avec l’IA ?

Vous vous doutez bien que le photo culling manuel a ses limites, dès que l’on parle en centaines de photos il devient compliqué de continuer manuellement. Il m’est arrivé de finir une séance photo avec 700 photos, au moment du tri et de l’édition il est normal de ressentir de la frustration et un manque de motivation (et de temps). Vous commencez à trier manuellement vos photos, vous tombez sur une image qui vous plaît et passez quelques minutes à la retoucher. Ensuite, vous reprenez le tri jusqu’à ce que vous trouviez une autre photo à retoucher, et ainsi de suite. Ce processus est bien évidemment contre productif et devient très vite chronophage.

Que vous soyez professionnel ou amateur, dès lors que vous voulez trier et éditer un large panel d’images vous vous devez de gérer votre post-production de manière efficace et productive. Et pour ce faire, mon ultime solution est d’investir dans un logiciel qui vous permettra de gagner du temps et d’augmenter votre chiffre d’affaires (s’il s’agit d’une activité professionnelle).

Ce logiciel c’est Peakto et il est doté d’une intelligence artificielle qui vous permet de simplifier votre workflow. L’intelligence artificielle dans le photo culling apporte une aide à plusieurs niveaux : la gestion en général, le tri, la recherche et l’édition. Ainsi, Peakto vous aide sur les deux étapes clés du photo culling à savoir le tri par la suppression puis l’édition grâce à sa compatibilité avec les principaux outils de retouche photo du marché.

Qu’est ce que le "photo culling" et comment bien trier ses images ? 04
Interface de Peakto. Crédit photo: ©Toa Heftiba

Grâce à son IA, Peakto vous aide à trier efficacement et rapidement vos photos

Peakto est une plateforme centrale pour toutes vos photos. En unifiant toutes vos images dans une seule interface, il vous offre des perspectives uniques sur vos meilleurs clichés, tout en simplifiant la gestion de milliers de photos dispersées : recherche centralisée, annotations cross-applications et création dynamique d’albums à partir de multiples sources.

Grâce à son IA, il automatise l’attribution de mots-clés et de catégories, permettant de retrouver n’importe quelle photo à partir d’une simple description. Un véritable assistant photo qui fait gagner un temps précieux à tous les passionnés de photographie.

Supprimer les images de mauvaise qualité, les floues, les doublons, avec Peakto

C’est une nouveauté dans Peakto, la suppression centralisée. Elle vous permet de nettoyer l’ensemble de votre photothèque en une seule opération. Capable d’unifier des milliers d’images dispersées dans divers dossiers, disques durs et applications d’édition, Peakto facilite le désencombrement des collections de photos. En termes de photo culling, l’IA a toute son importance puisqu’elle identifie automatiquement les captures d’écran, les photos floues, surexposées ou sous-exposées. En permettant de comparer toutes les versions d’une image et en classant automatiquement les photos indésirables, Peakto devient le point central idéal pour nettoyer toutes ses images et libérer de l’espace sur ses appareils.

Quels outils utiliser pour bien réussir le tri de ses images (photo culling) ?

Qu’est ce que le photo culling et comment bien trier ses images ? 02

Adobe Lightroom, l'outil de gestion et d'édition de référence pour les professionnels de la photo

Nul besoin de le présenter, Adobe Lightroom est un logiciel connu et reconnu auprès de tous les photographes. Bien qu’il existe de nombreuses alternatives, Lightroom reste en tête grâce à ses fonctionnalités de gestion des actifs numériques (DAM) et sa large gamme d’outils de retouche. Si l’on revient sur notre sujet du photo culling, Lightroom est un outil pratique pour le tri des photos à condition d’avoir un ordinateur puissant (beaucoup de RAM) pour espérer commencer à trier les photos pendant leur importation. À vrai dire Lightroom n’a pas été conçu spécifiquement pour le tri de photos, il a été créé pour être un éditeur d’images. Cela dit, il peut aussi vous aider à trier, créer des diaporamas et imprimer vos photos.

Son principal avantage, une multitude d’options pour ajouter des métadonnées, des étiquettes et des mots-clés aux images. Pour pouvoir profiter pleinement de cet outil conçu par Adobe, je vous conseille de le coupler à un logiciel de gestion de photo compatible tel que Peakto et son plugin Peakto Search.

Qu’est ce que le photo culling et comment bien trier ses images ? 05

FilterPixel, le meilleur logiciel de photo culling pour Windows

Connue pour ses serveurs cloud alimentés par UGP (Unité de traitement graphique) FilterPixel est une application de bureau alimentée par l’IA que j’ai pu tester et elle a su être performante pour sélectionner les photos à conserver et celles à éliminer. Je garde toujours un contrôle manuel total sur les sélections, mais une fois que j’ai confiance en ses capacités, je peux simplement la laisser faire son travail ! FilterPixel des autres solutions de photo culling en raison de sa capacité à exécuter des automatisations bien au-delà des capacités de mon ordinateur. (grâce à ses serveurs UGP). En clair, cela signifie que même avec un ordinateur peu puissant vous pouvez trier vos photos, car tout le travail lourd est effectué sur les serveurs de FilterPixel.

Ce que j’ai apprécié avec FilterPixel c’est sa compatibilité avec Lightroom et Photo Mechanic au concernant le format des fichiers méta (au format .XMP), ainsi toutes les modifications apportées aux photos lors du tri peuvent toujours être lues sans problème.
Actuellement il est vrai que l’IA n’est pas encore aboutie pour le filtrage des images, mais avec les progrès continus de la technologie IA en photographie, je suis sûr que cela ne fera que s’améliorer à l’avenir.

Qu’est ce que le photo culling et comment bien trier ses images ? 03

Photo Mechanic, le plus rapide des logiciels d'oganisation photo

Avant de connaître Peakto, Photo Mechanic me semblait incroyablement utile, en plus d’être populaire parmi les photographes du monde entier depuis des années. Et si vous êtes un photographe professionnel spécialisé dans le sport ou la faune, il y a de fortes chances que vous l’utilisiez déjà ou le connaissiez au moins.

Ce que j’ai adoré chez Photo Mechanic, c’est sa capacité à ingérer des milliers de fichiers RAW provenant de plusieurs cartes mémoire en même temps. Pendant le tri, il est possible d’ajouter des légendes, des mots-clés, des étiquettes, des copyrights et plus encore à des images. Le logiciel de photo culling simplifie tout cela grâce à des raccourcis clavier pour chaque fonction.

Pour avoir accès à l’ensemble des fonctionnalités, il existe Photo Mechanic Plus, qui reprend la rapidité de la version originale, ainsi qu’une base de données d’images puissante pour indexer, trouver et gérer des centaines de milliers d’images.

Ce qui m’a fait changer pour Peakto c’est l’absence de l’IA pour le tri des photos, même s’il permet de gagner du temps.

Et vous, adopterez-vous la méthode bien gérer votre photo culling ?

Tout compte fait, maîtriser l’art du photo culling en photographie est essentiel pour maintenir la qualité, gagner du temps et livrer un travail de qualité à ses clients lorsqu’il s’agit d’une activité professionnelle. En suivant la bonne méthode et les bons outils vous pouvez vous assurer que votre workflow de post-traitement est bien organisé et productif. Au-delà de l’aspect financier et du gain de temps, le photo culling, ou l’art de sélectionner les des photos de qualité, vous permet de revenir à l’essentiel : capturer et créer des images remarquables.
Team CYME
Team CYME
Nous sommes passionnés par la photographie, les logiciels bien conçus et les expériences utilisateur impeccables. Nous aimons aussi les équipements cool... et nous ❤︎ le Mac.
Vous pourriez également aimer...