CYME, best software solutions for passionate photographers

STAY ON TOP OF YOUR PHOTOS

Peakto 1.7 compatible DXO 20% de réduction grâce au code "DXO20"

Viktoria Haack: Transmettre son amour de la nature par la photo

Quand Viktoria Haack se retrouve sur une petite île entourée uniquement de nature, elle saisit son appareil photo et n’aura de cesse d’en capturer la beauté éphémère.

À partir de cette fascination pour la photo de paysage, cette touche-à-tout va explorer le portrait, les photos de mariage ou éditoriales… toujours à la recherche d’une émotion à saisir ou d’une histoire à partager, tout en gardant un lien fort avec les grands espaces. Son art est une invitation à se perdre dans la nature, à l’aimer et à la protéger.

Portrait de Viktoria Haack
Portrait de Viktoria Haack

D'où vient votre passion pour la photographie ?

J’ai toujours été intéressée par les arts et j’ai reçu un appareil photo Nikon pour mon 18e anniversaire. Lorsque j’ai emménagé dans une petite réserve naturelle insulaire de 500 acres [202 hectares env.] au Royaume-Uni, j’ai sorti mon appareil de sa boîte et j’ai commencé à prendre des photos du paysage qui m’entourait. J’aimais remarquer les changements de temps, de saisons, etc. et la façon dont ils affectaient le paysage. J’aime photographier dans de nombreux genres différents, mais j’ai un intérêt particulier pour la photographie de la nature.

En arrivant au Canada, mon intérêt s’est accru car j’ai été très inspirée par les magnifiques paysages qui m’entouraient. J’étais enthousiaste à l’idée de pouvoir photographier au-delà des 500 acres auxquels j’étais limitée auparavant.

« J’aime photographier dans de nombreux genres différents, mais j’ai un intérêt particulier pour la photographie de la nature. »

Viktoria Haack Photographie

Que cherchez-vous à transmettre à travers vos photos ?

J’espère transmettre une atmosphère et mon amour pour le monde naturel. J’espère également que cela pourra inspirer d’autres personnes à prendre soin de leur environnement.
Lac gelé abstrait par Viktoria Haack

Vos paysages enneigés ou vos photos de glaciers sont magiques. De quel équipement avez-vous besoin pour prendre des photos dans le grand froid ? Comment travaillez-vous avec les blancs ?

L’aspect le plus important de la photographie par temps froid est probablement de s’assurer que vous vous gardez au chaud (et particulièrement votre tronc). Si la partie centrale de votre corps est à une température agréable, vos extrémités sont généralement plus chaudes, ce qui vous permet d’utiliser votre appareil photo et de faire preuve de créativité. Des batteries supplémentaires pour l’appareil photo sont toujours un grand avantage dans des températures extrêmement froides, car elles peuvent se vider un peu plus rapidement.

En ce qui concerne les blancs, je suis toujours consciente qu’ils peuvent être sous-exposés et paraître un peu boueux, je surveille donc mes expositions et les surexpose un peu si nécessaire. Très souvent, la neige adopte les tons de l’environnement ; s’il y a un coucher de soleil rose, la neige prendra une teinte rose. Je ne suis jamais trop inquiète si mes blancs ne sont pas complètement blancs – des tons différents peuvent aider à créer une ambiance.

Lac gelé avec une montagne par Viktoria Haack

Vous photographiez également des mariés, notamment dans des paysages grandioses. Certaines d'entre elles sont intitulées "Elopment” [“Fugue"].
D'où vous est venue cette idée ?

La photographie de “Elopment” est un terme qui est devenu populaire, généralement pour des mariages plus petits, souvent dans des lieux plus aventureux. Ces types de mariages sont toujours amusants car ils se déroulent souvent dans des lieux plus exotiques tels que des sommets de montagne, des chutes d’eau, etc. De nombreux couples me choisissent pour photographier leur mariage ou leur fugue parce que l’environnement est une partie importante de leur célébration et qu’ils recherchent un photographe qui saura capturer l’essence du lieu ainsi que la connexion du couple…
Portrait photographique d'une femme dans la neige

Vous réalisez également de nombreux portraits, notamment d'animaux. Qu'est-ce qui vous plaît dans cet exercice ?

J’aime beaucoup la photographie de portraits. J’aime particulièrement photographier et travailler avec des animaux. Sans doute parce que les séances sont très peu scénarisées et qu’en tant que photographe, vous devez être infiniment adaptable. Les animaux ne suivent pas nécessairement les instructions… Comme pour la plupart de mes photos, l’un de mes principaux objectifs est de capturer une ambiance ou une histoire.

« Comme pour la plupart de mes photos, l’un de mes principaux objectifs est de capturer une ambiance ou une histoire. »

Portrait d'une personne dans les feuilles

Quel équipement utilisez-vous (appareil photo...objectifs...) ? Pouvez-vous décrire un peu comment vous choisissez la configuration pour la prise de vue et l'éclairage ?

Je photographie avec des appareils photo et des objectifs Nikon mirrorless. Je travaille actuellement avec le Z7 et le Z6ii. J’utilise une variété d’objectifs différents pour les différents sujets que je photographie. Tout va d’un 14 mm à un téléobjectif 100-400. Chaque sujet est très différent, il est donc difficile de décrire une configuration typique pour une prise de vue. Lorsque je photographie des portraits, j’aime utiliser beaucoup de contre-jour.

Chien dans la neige

Quel type d'édition faites-vous sur vos photos ? Quels sont vos logiciels préférés pour retoucher et organiser vos images ? Avez-vous un processus d'édition particulier?

Je prends toutes mes images sous forme de fichiers RAW, ce qui nécessite une certaine édition. J’utilise généralement Adobe Lightroom et Photoshop comme logiciels de retouche. Par le passé, j’utilisais Lightroom davantage comme outil d’organisation, mais ces dernières années, j’ai apprécié les nouvelles fonctionnalités et la possibilité de contrôles plus ciblés qu’offre Lightroom, et je me suis donc retrouvée à l’utiliser de plus en plus dans mon flux de travail d’édition. Je commence généralement par importer mes images dans Lightroom, où je les organise avant de commencer le processus d’édition. Je déplace souvent les images de Lightroom vers Photoshop pour terminer le montage.

Photographie de pompiers par Viktoria Haack

Où trouvez-vous l’inspiration ?

L’inspiration se trouve dans beaucoup de choses. Parfois, c’est en marchant dans les bois, très souvent, c’est en allant dans la nature. Le temps et les atmosphères m’inspirent, ainsi que les changements de saisons. Les livres me donnent souvent de l’inspiration, une citation particulière, la musique, les films, le travail d’autres artistes et photographes.

« L’inspiration se trouve dans beaucoup de choses. Parfois, c’est en marchant dans les bois, très souvent, c’est en allant dans la nature. Le temps et les atmosphères m’inspirent, ainsi que les changements de saisons. »

Portait dans une grotte de glace

Qui sont vos photographes de référence ?

Je ne pense pas pouvoir nommer un photographe qui m’influence spécifiquement, mais je suis inspirée par de nombreux photographes pour des raisons très différentes. En voici quelques-uns : Sho Hoshino, Sandra Bartocha, Helmut Pilo, Franka Gabler et bien d’autres encore.

Chien avec une lumière sous un parapluie

Si vous deviez choisir votre cliché le plus significatif, lequel serait-ce et pourquoi ?

C’est une question à laquelle il est difficile de répondre. Mon amour de la photographie m’a permis de vivre tant de moments qui changent la vie, qu’il s’agisse de documenter les derniers jours avec des êtres chers ou leurs animaux domestiques, d’être là lorsqu’un père rencontre son enfant pour la première fois, ou de moments en plein air lorsque mère nature offre un spectacle splendide et que j’ai la chance d’être au bon endroit au bon moment.

L’un de mes moments les plus précieux est celui où, avec mon chien et un bon ami, nous regardions les rayons lumineux percer les nuages épais par une belle matinée de novembre au bord d’un lac. Je pense que l’une des raisons pour lesquelles ce moment était significatif est qu’il était si fugace. Je suis retournée au même endroit dans des conditions similaires à plusieurs reprises, mais je n’ai jamais pu répéter l’expérience.

Rayons de lumière sur une forêt et un lac

Quel conseil donneriez-vous à un jeune photographe ?

Photographiez ce que vous aimez et ce qui vous intéresse. Écoutez votre intuition plutôt que de suivre aveuglément les conseils des autres. N’oubliez pas de continuer à aimer ce que vous faites. Si la photographie devient une corvée, si vous vous surprenez à photographier des sujets ou à photographier d’une manière qui ne vous rend pas heureux, prenez le temps de prendre du recul et de réévaluer ce qui est important pour vous.

« Photographiez ce que vous aimez et ce qui vous intéresse. Écoutez votre intuition plutôt que de suivre aveuglément les conseils des autres. »

Arbres avec reflet

Prolongez ce moment passé avec Viktoria Haack en la suivant sur son site web ou sur Instagram.

Toutes les images: ©Viktoria Haack

Partager
Tweeter
Publier