CYME Software solutions for the passionate photographer

STAY ON TOP OF YOUR PHOTOS

Quand les photographes transforment le confinement en source de créativité

Crise, Covid-19, confinement… Comment garder du lien, se divertir et surtout rester créatif pendant cette période ?

Découvrons comment les acteurs de la photo ont réinventé le métier, développé de nouvelles idées créatives, et par quels biais ils ont réussi à relancer le monde de la photographie, grande oubliée de cette crise !

De la contrainte est née la créativité

Des idées, des réflexions et des remises en question sont nées durant cette longue période. Afin de contrer leur ennui, les photographes professionnels ou amateurs, ont décidé de créer de manières différentes en tenant compte des contraintes qu’ont pu représenter le confinement, l’impossibilité de voyager, déplacement très limités, expositions annulées…

Centrement sur soi

Le confinement à permis à quelques-uns de se recentrer sur eux-même et de s’auto photographier en créant des autoportraits originaux avec des mises en scènes représentatives du monde d’aujourd’hui. Plusieurs artistes ou amateurs se sont lancé le défi de se prendre en photo dans chacune des pièces de leur maison ou lieu de vie, et ont partagé l’idée sur les réseaux sociaux, nouveau lieu d’exposition digitale. 

Centrement sur soi creativité
centrement sur soi creatif

Les rues désertées, un nouvel espace d’exploration

Certains ont voulu immortaliser les rues et grands boulevards déserts (à 1km du domicile bien sûr) pour donner un côté apocalyptique à la crise, ou montrer comment quand l’Homme n’est plus là, la nature reprend ses droits. Plusieurs images marquantes, notamment d’un photographe au Pays de Gall se trouvant face à 5 chèvres se promenant sur les trottoirs et passant devant un magasin de laine… Cette photographie permet de nous montrer que la frontière entre la nature et l’Homme est réellement minime.

strange world in time of covid

Strange world in time of covid

With the covid and the quarantine, photographers were looking for new sources of inspiration and found them in funny and unusual moments.

Le quotidien revisité

D’autres ont capturé des moments de la vie quotidienne transformés par les règles sociales. Par exemple, les scènes banales de vie de famille deviennent des sujets de photographies. Photographe à l’extérieur, soit à l’intérieur, la tendance était aussi de prendre des photos de scène de la vie, à travers une vitre. 

Le confinement ou la démocratisation du geste photographique

Selon Yvan Plantey, journaliste chez France culture, le confinement est devenu une source d’inspiration pour presque quiconque possède un boîtier professionnel ou un téléphone portable. Les photographes ont montré que l’on pouvait trouver de l’inspiration même enfermés entre 4 murs et que l’intérieur était un endroit où l’on pouvait créer, rêver et surtout  faire rêver.

Défis et challenges, une expérience collective

Aussi, plusieurs entreprises, organisations ou blogueurs/youtubeurs ont proposé des défis photographiques ou vidéos, avec ou sans récompense à la clé.

Prenons l’exemple de Go-Pro qui a mis en ligne un concours ouvert à tous et à tous les pays. Il consistait à partager ses meilleures photos ou vidéos originales (extravagantes) sur les principaux réseaux sociaux – Facebook, Instagram, Twitter, Youtube, Tik Tok – accompagnées des hashtags #HomePro et #GoPro.

Les participants au défi GoPro ont pu exprimer toute leur créativité avec des contenus au ralenti, en stop motion ou en temps réel. Qu’il s’agisse de science, de musique ou quoi que ce soit d’autre, les internautes ont répondu présent et ont réellement apprécié se mettre en scène pendant leurs activités ou leur vie de tous les jours, de manière originale dans leurs environnements. De nombreuses personnes ne pouvant pas voyager ou faire leurs activités Outdoor, ont inventé et mis en place des astuces afin de pouvoir pratiquer celles-ci autrement et les partager à d’autres grâce aux photos et vidéos publiées sur les réseaux sociaux. Plus particulièrement, la descente en stop motion de Philippe Klein en a inspiré plus d’un et le #inspiredbyphilippklein est née.

Voici quelques vidéos qui ont été réalisées :

Le youtubeur Jonathan Bertin, photographe de voyage, à lui aussi lancé un défi. Bloqué chez lui, il a eu l’idée de construire le projet #ConfinementCreatif​, un mouvement qui incite à s’exprimer artistiquement tout en restant chez soi. C’est pour lui un tout nouveau challenge puisqu’il est habitué au voyage, à l’extérieur et aux grands espaces ! 

Pour lancer ce challenge, le photographe a participé au défi et s’est photographié dans son appartement en faisant son autoportrait. La contrainte de ce challenge était de réaliser des séries photographiques. Ce concours a rassemblé plus de 400 participants (pro, amateur ou débutant) où trois personnes ont été récompensées.

Avec ces défis, les sociétés et les photographes nous ont aidé à nous adapter et nous ont  accompagnés dans le changement de nos habitudes. Grâce à eux, on était garantit de pouvoir s’amuser et créer en restant chez soi.

#ConfinementCreatif
#ConfinementCreatif
#ConfinementCreatif

Interagir à distance / Le relationnel à distance

Dans cet univers bouleversé, les réseaux sociaux étaient un lieu pour garder contact avec ses proches, pour se renseigner et se distraire. Selon l’étude du  Global Digital Report, pendant le confinement, les utilisateurs des réseaux sociaux ont atteint les 4 milliards d’utilisateurs dans le monde et le temps passé sur les plateformes sociales est en hausse de 15 %. De plus, les plateformes Instagram et Snapchat ont fortement augmenté leur nombre de nouveaux utilisateurs au 3e trimestre 2020. En 2020, 53 % de la population mondiale utilise donc les réseaux sociaux.

 

Les instagrameurs le constatent : les publications bénéficient de plus de visibilité. Les interactions entre les influenceurs et leur communauté ont également augmenté. De ce fait, acteurs du monde de l’image l’ont bien compris, l’usage des réseaux sociaux pour lancer des challenges est essentiel. Ils permettent aux internautes de pallier parfois la solitude de l’isolement et de rester informés par ce qu’il se passe dans les tendances de la photo. Partager des contenus sur les réseaux sociaux permet aussi d’avoir une très grande visibilité à travers tous les pays. Les photos, vidéos publiées et les hashtags utilisés créent des liens entre les utilisateurs. Ces nouveaux espaces d’expositions virtuels d’œuvres et de créations, ont pour objectif de donner à voir la culture au-delà des frontières physiques et permettre l’accès à tous. L’exposition virtuelle n’a plus de lieu matériel mais cela ne prive pas sa visibilité. De plus enregistrée par les utilisateurs, elle reste figée dans le temps.

Naissance des challenge pour se divertir

Pendant le confinement, plein de “Fun challenges” ont vu le jour sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram, réseau social dédié à la photographie et à la vidéo. Les internautes ne manquent pas d’imagination pour inventer tous types de contenus divertissant et que tout le monde peut reprendre. 

Un challenge très amusant a inspiré le monde entier. Le Getty Museum de Los Angeles a lancé un défi sur Instagram, recréer les œuvres d’arts très connus chez soi. Ces “chefs-d’oeuvres fait maison” réalisés avec des draps, des épingles ou du papier toilette pour représenter les décors, sont très appréciés par les internautes. Lancé en mars 2020, le #GettyMuseumChallenge recense désormais près de 55 000 publications. On retrouve de très nombreuses représentations d’œuvres emblématiques dans un style décalé à très ressemblant. 

#GettyMuseumChallenge
#GettyMuseumChallenge

Dans le même esprit, le compte @tussenkunstenquarantaine invite les followers à se représenter dans la peau de leurs œuvres préférées. Suivi par plus de 271 000 followers le défi est relayé avec le hashtag #TussenKunstenQuarantaine par de nombreux musées français comme le palais des Beaux-Arts de Lille ou le musée d’Arts de Nantes. Le résultat est toujours aussi savoureux… Le véritable artiste n’est pas forcément celui que l’on croit !

Autre challenge photographique et artistique lancé par la Maison Européenne de la Photographie, autour du thème de la #FenêtreOuverte et #FenetreSurLAutre. Ces défis consistent à prendre en photo la vue de sa fenêtre et la fenêtre de quelqu’un d’autre. Ils ont obtenu chacun 22 878 publications et 15 931 publications. En partageant leurs “vue sur…”, les photographes internautes invitent d’autres internautes à voyager à travers leurs photos. Qui ne rêverait pas d’une belle vue sur la mer ou la montagne ?

#FenêtreOuverte #FenetreSurLAutre Maison Européenne de la Photographie
#FenêtreOuverte #FenetreSurLAutre Maison Européenne de la Photographie
#FenêtreOuverte #FenetreSurLAutre Maison Européenne de la Photographie

Se “pimper” et faire une bonne action c’est possible aussi!

Le défi “My Fashion Week Quarantine”, défi de mode et de photos, fait sensation. Il suffit de se prendre en photo pendant une activité “type” du confinement (lecture, ménage, cuisine…) en tenue totalement décalée (too much, chic, tenue de soirée…) avec une pose “photo de mode” et de la poster accompagnée du hashtag #FashionWeekQuarantine. Un lien renvoie vers une cagnotte, créée spécialement pour l’occasion, à destination des Hôpitaux de Paris, pour lui donner davantage de visibilité.

My Fashion Week Quarantine #FashionWeekQuarantine Hôpitaux de Paris
My Fashion Week Quarantine #FashionWeekQuarantine Hôpitaux de Paris

Ce confinement nous aura finalement permis de faire grandir notre créativité.
L’éloignement et l’isolement ont été des moyens d’explorer et de créer autrement.

La photographie à aussi une part d’évasion et les partages de photos sur les réseaux peuvent nous aider à voyager depuis notre canapé.

Merci à tous les photographes qui nous ont aidés à traverser cette période, même sans exposition !

​😊​​ ​😊​ ​😊​


Découvrez nos autres articles sur la photographie

Credits :

Photos par JR Korpa, Ambre, Peter ByrneClément Siegfried, Aurélia FaudotLucas Rainaud, Bryan Beasley, Julia Fazakas, Pauline Catellaggi, David Chicoine, Anne, Julia Domnina Poncin and Mylène Rocher.

Like this article?

Share on facebook
Share on Facebook
Share on twitter
Share on Twitter
Share on linkedin
Share on Linkdin
Share on pinterest
Share on Pinterest

Leave a comment

CYME Software solutions for the passionate photographer

Avalanche

Discover
Download Avalanche
Reviews
Getting started
Updates
Pricing
Try
Feedback  

CYME

Be the first to know about exciting CYME news and updates​

 

By clicking on Subscribe, you agree to receive email communications from CYME. You will be able to unsubscribe at any time by following the instructions in these messages. CYME respects your privacy and will not sell your contact information. For information about our collection and use of your personal information, our privacy and security practices and your data protection rights, please see our Terms of Use and Privacy Policy

“CYME” and “Avalanche” are both registered trademarks of CYME SAS. Apple, the Apple logo, Aperture and the Aperture logo are trademarks of Apple Inc., registered in the U.S. and other countries. Mac App Store is a service mark of Apple Inc. Adobe, Lightroom, and the Lightroom logo are registered trademarks of Adobe Corporation. All other trademarks cited herein are the property of their respective owners.

Subscribe to our NEWSLETTER

  Please correct the marked field(s) below.
  *
 
 

For information about our collection and use of your personal information, our privacy and security practices and your data protection rights, please see   Privacy Policy and  Terms of Use 


Fill in your details and we’ll get back to you in no time.