CYME Software solutions for the passionate photographer

STAY ON TOP OF YOUR PHOTOS

Quand les photographes transforment le confinement en source de créativité

Crise, COVID-19, confinement… Comment garder le contact, s’amuser et surtout rester créatif pendant cette période ?

Découvrez comment les acteurs de la photographie ont réinventé le métier, développé de nouvelles idées créatives, et même réussi à faire revivre le monde de la photographie, largement oublié pendant cette crise !

La créativité naît de la contrainte

Des idées, des réflexions et des défis sont nés durant cette longue période. Afin de contrer leur ennui, des photographes professionnels et amateurs ont décidé de créer de différentes manières, en tenant compte des contraintes de l’enfermement, de l’impossibilité de voyager, des déplacements très limités…

Se recentrer sur soi

L’enfermement a permis à quelques personnes de se recentrer sur elles-mêmes et de se photographier, en créant des autoportraits originaux avec des décors représentatifs du monde d’aujourd’hui. Plusieurs artistes et amateurs ont relevé le défi de se prendre en photo dans chaque pièce de leur maison ou de leur espace de vie, et ont partagé l’idée sur les réseaux sociaux, le nouvel espace d’exposition numérique.

Abstract artist photo of a blurred man
Abstract artist photo of a blurred man

Des rues désertes... un nouvel espace d'exploration

Certains ont voulu immortaliser les rues désertes et les grands boulevards pour donner un côté apocalyptique à la crise, ou pour montrer comment lorsque l’Homme n’est plus là, la nature reprend ses droits. Des images saisissantes, notamment celle d’un photographe du Pays de Gall face à 5 chèvres marchant sur les trottoirs et passant devant un magasin de laine…Cette photographie nous montre que la frontière entre la nature et l’Homme est vraiment minime.

strange world in time of covid

La vie quotidienne revisitée

D’autres ont capturé des moments de la vie quotidienne transformés par les règles sociales. Par exemple, des scènes banales de la vie familiale sont devenues des sujets de photographies. Que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur, la tendance était également de photographier des scènes de vie à travers une fenêtre. 

L'enfermement ou la démocratisation du geste photographique

Selon Yvan Plantey, journaliste de France Culture, le confinement est devenu une source d’inspiration pour presque tous ceux qui possèdent un appareil photo professionnel ou un téléphone portable. Les photographes ont montré que l’inspiration peut être trouvée même lorsqu’on est enfermé entre quatre murs, et que l’intérieur est un lieu où l’on peut créer, rêver, et surtout, obliger d’autres personnes à rêver.

Des défis et encore des défis : une expérience collective

Un autre rayon de lumière pendant l’enfermement du COVID a été les défis : plusieurs entreprises, organisations et blogueurs/youtubers ont proposé des défis photographiques et vidéo, avec ou sans récompenses.

Prenons l’exemple de Go-Pro, qui a proposé un concours en ligne ouvert à tous et à tous les pays. Il consistait à partager ses meilleures photos ou ses vidéos originales (extravagantes) sur les principaux réseaux sociaux – Facebook, Instagram, Twitter, YouTube, TikTok – accompagnées des hashtags #HomePro et #GoPro.

Les participants au GoPro Challenge ont pu exprimer leur créativité avec des contenus au ralenti, en stop-motion et en temps réel. Qu’il s’agisse de science, de musique ou d’autre chose, les internautes ont répondu présents et ont vraiment apprécié de se mettre en scène pendant leurs activités ou leur quotidien, de manière originale dans leurs environnements et lieux d’enfermement. De nombreuses personnes qui ne pouvaient pas se déplacer ou faire leurs activités extérieures ont inventé et mis en place des astuces pour pouvoir les pratiquer autrement et les partager avec d’autres grâce aux photos et vidéos publiées sur les réseaux sociaux. En particulier, la descente en stop motion de Philippe Klein en a inspiré plus d’un, et le #inspiredbyphilippklein est né.

Voici quelques vidéos qui ont été réalisées :

Le photographe de voyage Jonathan Bertin, également youtuber, a lui aussi lancé un défi. Coincé chez lui, il a eu l’idée de construire le projet #ConfinementCréatif, un mouvement qui encourage les gens à s’exprimer artistiquement tout en restant chez eux. C’est un tout nouveau défi pour lui puisqu’il est habitué aux voyages, au plein air et aux grands espaces ! 

Pour lancer ce défi, le photographe a participé et s’est photographié dans son appartement en train de réaliser son autoportrait. Le défi était de réaliser une série photographique. Ce concours a attiré plus de 400 participants (pro, amateur et débutant) et au final, plusieurs personnes ont été récompensées.

Avec ces défis, les entreprises et les photographes nous aident à nous adapter, et nous accompagnent dans le changement de nos habitudes. Ce faisant, nous sommes assurés de nous amuser et de créer tout en restant chez nous.

Artist's photo of a woman
Artist's photo of a person illuminated by a video projector
Artist's photo of a jar of water

Interagir à distance / Relations à distance

Dans ce monde turbulent, les réseaux sociaux permettent de rester en contact avec les amis et la famille, de s’informer et de s’amuser. Selon l’étude du Global Digital Report, pendant le confinement, les utilisateurs de réseaux sociaux ont atteint 4 milliards dans le monde et le temps passé sur les plateformes sociales a augmenté de 15%. En outre, les plateformes Instagram et Snapchat ont fortement augmenté leur nombre de nouveaux utilisateurs au 3e trimestre 2020. Fin 2020, 53% de la population mondiale utilisait les réseaux sociaux. 

Les Instagrammeurs remarquent cette hausse de popularité : les publications bénéficient de plus de visibilité. Les interactions entre les influenceurs et leur communauté ont également augmenté. Dès lors, l’utilisation des réseaux sociaux pour lancer des défis est essentielle. Ils permettent aux internautes de vaincre parfois la solitude de l’isolement et de rester informés de ce qui se passe à travers les tendances photo. Le partage de contenu sur les réseaux sociaux permet également une grande visibilité à travers tous les pays. Les photos et vidéos publiées et les hashtags utilisés créent des liens entre les utilisateurs. Ces nouveaux espaces d’expositions virtuelles d’œuvres et de créations visent à mettre en valeur la culture au-delà des frontières physiques et à en permettre l’accès à tous. L’exposition virtuelle n’a plus de lieu physique, mais cela ne la prive pas de visibilité. De plus, comme elle est enregistrée par les utilisateurs, elle reste figée dans le temps.  

Naissance de défis pour le divertissement

Pendant l’enfermement, de nombreux “défis amusants” ont été créés sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram, un réseau social dédié à la photographie et à la vidéo. Les internautes ne manquent pas d’imagination, inventant toutes sortes de contenus divertissants que chacun peut apprécier et auxquels il peut contribuer ! 

Un défi très divertissant a inspiré le monde entier.

Le Getty Museum de Los Angeles a lancé un défi sur Instagram consistant à recréer chez soi des œuvres d’art connues. Ces “chefs-d’œuvre maison” réalisés avec des feuilles, des épingles et du papier toilette pour représenter les décorations ont été très appréciés par les internautes. Lancé en mars 2020, le #GettyMuseumChallenge  recense désormais près de 55 000 publications. On y trouve de nombreuses représentations d’œuvres emblématiques, des versions décalées aux “œuvres d’art” très proches du style des originaux.

 

Two women in an old style of clothing
Two men in pictures

In the same spirit, the @tussenkunstenquarantaine account invites followers to take pictures of themselves in  recreations of their favourite works. With more than 271,000 followers, the challenge was relayed with the hashtag #TussenKunstenQuarantaine by many French museums such as the Palais des Beaux-Arts in Lille and the Musée d’Arts in Nantes. The results were just as appealing as the originals…The real artist is not necessarily the one you think it is!

Another photographic and artistic challenge was launched by the Maison Européenne de la Photographie, around the theme of #OpenWindow and #WindowOverOther. These challenges consisted of taking a photo of the view from one’s window and someone else’s window. They each resulted in 22,878 publications and 15,931 publications. By sharing their “view on…”, the web photographers invite other web users to travel through their photos. Who wouldn’t dream of a beautiful view of the sea or the mountains?

Dans le même esprit, le compte @tussenkunstenquarantaine invite ses followers à se prendre en photo dans des recréations de leurs œuvres préférées. Avec plus de 271 000 followers, le défi a été relayé avec le hashtag #TussenKunstenQuarantaine par de nombreux musées français tels que le Palais des Beaux-Arts de Lille et le Musée d’Arts de Nantes. Les résultats étaient tout aussi séduisants que les originaux… Le véritable artiste n’est pas forcément celui que l’on croit !

Un autre défi photographique et artistique a été lancé par la Maison Européenne de la Photographie, autour du thème #OpenWindow et #WindowOverOther. Ces défis consistaient à prendre en photo la vue de sa fenêtre et de celle de quelqu’un d’autre. Ils ont chacun donné lieu à 22 878 publications et 15 931 publications. En partageant leur “vue sur…”, les photographes web invitent les autres internautes à voyager à travers leurs photos. Qui ne rêverait pas d’une belle vue sur la mer ou la montagne ?

The #OpenWindow challenge to photographers
If you're worried about losing your inspiration, know that you can find it in everything.
To find inspiration, take your camera and go outside to try to find things that inspire you.

Also, to “pamper” yourself and do a good deed is possible! 

The “My Fashion Week Quarantine,” a fashion and photo challenge, was quite a sensation. All you had to do was take a photo of yourself during a “typical” confinement activity (reading, cleaning, cooking…) in a totally offbeat outfit (too much, chic, evening wear…) with a “fashion photo” pose and the poster accompanied by the hashtag #Fashion Week Quarantine. A link to a donation page is provided, created especially for the occasion to benefit the Paris Hospital.

With containment, people turned every activity into a fun way to imagine life in a time of crisis.
with quarantine photographers had to find sources of inspiration in their own places

L’enfermement au COVID nous a finalement permis de développer notre créativité.
L’éloignement et l’isolement sont devenus des moyens d’explorer et de créer différemment. 

La photographie a définitivement participé à notre évasion, et le partage de photos sur les réseaux nous a permis de voyager, de communiquer et de rester productifs depuis notre canapé.

Merci à tous les photographes qui nous ont aidés à traverser cette période, même sans exposition !

😊 😊 😊

Others Articles

Like this article?

Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Linkdin
Share on Pinterest

Leave a comment